Andalousie Patrice Le Rouzic Caminito Del Rey

Andalousie Patrice Le Rouzic Caminito Del Rey

IMG_0060

Aqueduc Caminito Del Rey Andalousie

Caminito Del Rey Video ( Cliquez ici)

Patrice Le Rouzic est allé en février 2015 en Andalousie. Il lui à été donné de parcourir le Caminito Del Rey avant l’inauguration officiel. On peut dire qu’il est accessible au plus grand nombre et c’est surtout dans cette magnifique région qu’il à pu encore repousser un peu plus loin ses limites. Nous pensons que c’est le premier amputé unilatéral à avoir franchit le nouveau Caminito Del Rey… C’est une information difficile à vérifier.

Il était accompagné de Nico, Hélenne et Max et c’est à leur propre demande que nous ne citerons pas leur nom. Nous voulions néanmoins leur dire merci. C’est aussi grâce à eux que cette aventure à été possible.

Nous en revenons avec de jolies images, et ce petit film. Puisse-il vous plaire. N’hésitez pas à le partager. N’hésitez pas à vous abonner à notre chaîne youtube et laisser des commentaires et critiques ça nous fais plaisir et avancer.

Wikipedia:

Le chemin fut construit à partir de 1901 pour le besoin de la construction d’un barrage hydroélectrique aux chutes Chorro et Gaitanejo. La construction prit 4 ans et se termina en 1905.

En 1921, la construction du réservoir Conde del Guadalhorce fut terminée. Le roi Alphonse XIIIvint l’inaugurer en empruntant ce chemin, ce qui lui vaudra son nom1. Dès lors, il n’est plus utilisé ni entretenu, et se dégrade peu à peu. Les plaques de béton se désagrègent, sous l’action des intempéries et des chutes de pierre, ayant occasionné de nombreuses fissures et trous dans les plaques, ou laissant uniquement à certains endroits les supports métalliques, rendant le parcours d’autant plus périlleux et vertigineux.

Attirant de nombreux aventuriers inexpérimentés, on y dénombra plusieurs accidents mortels, ce qui poussa le gouvernement local à fermer les deux entrées en 2000, en démolissant sur quelques dizaines de mètres la passerelle en béton existante aux deux extrémités du chemin, afin d’éviter d’autres tragédies. Par la suite, quelques passionnés ont ajouté une via ferrata adjacente artisanale, afin de pouvoir accéder au chemin de manière relativement sécurisée.

En 2006, la communauté autonome d’Andalousie envisage sa restauration et estime le budget à 7 millions d’euros2. Le, la province de Malaga lève 8,3 millions d’euros afin de débuter les travaux de restauration dès 2011, pour une durée de trois ans3. Mais, à la suite de la crise financière en Espagne en 2011/2012, le projet de restauration est reporté ; le parcours, officiellement interdit (amende pouvant aller jusqu’à 6 000 euros), devenait de plus en plus dégradé avant sa restauration, et dangereux surtout pour quelques rares aventuriers téméraires qui l’effectuaient même parfois sans s’attacher4. Les travaux de rénovation ont débuté le 13 mars 2014, pour une durée de 10 mois5. Les techniques de rénovation du Caminito del Rey sont très similaires à celles utilisées lors de sa construction entre 1901 et 1905. Toutefois, afin de conserver au mieux son aspect impressionnant, un plancher de verre surplombe à plusieurs endroits la gorge de Gaitanes à 100 mètres au-dessus de la rivière5.

L’ex-chemin surnommé « le plus dangereux du monde » a rouvert son accès au public le 17 mars 2015 après plus d’un an de travaux6, devenant entièrement sécurisé et accessible aux familles.

Leg’s Go…

Leg’s Go…

 

legsgo

Leg’s Go…

Parallèlement à notre cause, mais allant dans la même direction il existe le projet Leg’s Go 

Certes marcher à nouveau est un combat. D’abord physique mais malheureusement financier aussi. Il est inutile de vous le rappeler. Malgré de belle avancées en janvier 2015 sur le remboursement, en Belgique, de prothèse myoélectrique pour les membres supérieurs. Cela pourrait faire un article à part entière…

Ici nous allons plutôt vous parler d’activités sportives et plus particulièrement de course à pied. Il existe un projet mis sur pied par Luc Huberty, sa compagne Geneviève Forêt et entouré de beaucoup de bonne volontés. Ce projet s’appel Leg’s Go ! Ce projet vise à offrir des prothèses de course et un coaching à des personnes amputées. Voici le lien qui vous dirigera vers le projet en question. Leg’s Go Lien

Il y à déjà eu une personne aidée par leg’s go pour le financement d’une prothèse de course à pied. Il s’agit de Patrick Bergenhuizen. Patrick courait déjà avec une lame en carbone. Un appareillage prothétique pour la course à pied est assez onéreux. Et ceci n’est pas toujours facile à assumer financièrement car la personne amputée à déjà beaucoup de mal à financer ses membres pour marcher(*).

Le plus grand des hasards à fait que Luc et Patrick avait un « peu » la même taille et le même poids ce qui à permis à Luc d’offrir une lame d’occasion à Patrick. Sans être trop technique il a fallut que Patrick fassent adapter cette lame de course à son appareillage de tous les jours. Ce qui techniquement n’est pas idéale mais à permis à Patrick de renouer avec le sport et de pouvoir courir à nouveaux avec ses enfants. Et de commencer à s’entraîner à la course. Ce qu’il fait avec beaucoup de persévérance et cela paye. Il progresse de jours en jours…

L’histoire ne s’arrête pas là. Après que Patrick ai reçus son nouvel appareillage de sport et le coaching qui va avec. L’ancienne lame peut avoir une troisième vie. Et c’est Patrice Le Rouzic qui pourra l’éprouver. Ici c’est la même problématique. Il faudra adapter cet appareillage de sport à son appareillage quotidien. C’est loin d’être optimal mais c’est déjà bien pour progresser et se remettre en “douceur” au sport. Ce geste de solidarité et de partage d’appareillage correspond bien à nos valeurs. Il reste encore un peu de travail d’adaptation et nous espérons qu’un solution technique sera trouvée par les prothésistes de Patrice. Nous en profitons pour leur faire un clin d’oeil. Il s’agit de l’équipe d’Ortho-évolution. Une équipe dynamique qui essaye toujours de trouver des solutions.

N’hésitez pas à soutenir ce projet. Ils vendent des T shirts, des sweets allez jeter un oeil dans leur boutique.

N’hésitez pas à commenter cet article pour faire vivre ce site.

Puzzle ASBL

(*) En Belgique les prothèses “Electronique de membres inférieurs” ne sont pas encore remboursée par la sécurité sociale. 19/06/2015

Présentation Patrice Le Rouzic

Présentation Patrice Le Rouzic

NOUS AIDONS PATRICE LE ROUZIC

Patrice Le Rouzic, né en 1977 (36 ans), est juste un homme comme vous et moi… traversant la vie avec pas mal d’insouciance, ouvrier dans l’industrie verrière, passionné de mécanique, adorant les sensations fortes, croquant la vie à pleines dents…

Le 18 septembre 2012 vers 22H30 sur le quai des Ardennes à Chênée (en région liégeoise), Patrice fait une sortie de route en moto. Il y perd sa jambe droite sur le coup en percutant de plein fouet un poteau d’éclairage. La jambe gauche est alors fortement endommagée. On ne sait pas s’il pourra en récupérer l’usage… . Un mois plus tard, on a dû lui amputer le bras droit. Il restera alité un peu plus d’un an.

Il n’y a pas un moment précis où l’on a pu dire que Patrice allait sauver sa jambe gauche. Cela a été un processus très long et progressif. Il a porté des fixateurs externes (Ilizarov) sur son fémur et son tibia durant un an… Ce fut très douloureux et particulièrement sensible aux infections. Cela entravait ses mouvements. Et malgré ces contraintes, une soif débordante de vie bouillonnait en lui. Cela ne veut pas dire qu’il n’a pas dû faire face à des difficultés… Mais il gardait toujours espoir en la vie et ses promesses futures. Au moment où nous écrivons ces lignes la jambe gauche évolue encore… Et dans le bon sens.

Patrice découvre un monde qui lui était inconnu. Nous sommes dans une époque formidable! Il est possible de vivre confortablement en étant fortement mutilé. Il suffit d’effectuer quelques recherches sur la toile et on peut découvrir de très jolies techniques permettant à des amputés de vivre comme tout un chacun. Tout cela grâce à des membres électroniques. Certes, ils ne remplacent pas complètement d’un point de vue fonctionnel les membres manquants, mais ils apportent un confort de vie quasi inespéré au blessé.

Quelle grande déception quand Patrice prend ses renseignements et qu’il s’aperçoit que ces technologies sont inabordables d’un point de vue financier.
Or, il est démontré que ce genre d’équipement est indispensable pour le bien-être du mutilé et surtout cela permet de préserver le reste de son corps.
A ce jour, ce type d’équipement n’est toujours pas remboursé par la sécurité sociale…

Patrice bénéficie cependant de capacités mentales et physiques exceptionnelles.

Fin 2013, il décide de créer l’ASBL Puzzle qui a pour but d’aider la personne amputée à trouver les moyens nécessaires pour financer sa prothèse.

Le 28 jun 2014, Patrice établissait un temps de référence de 8 minutes pour son escalade de la montagne de Bueren. (voir dossier presse)

Le 21 septembre, il s’engage à monter autant de marches des escaliers de la montagne de Bueren, à Liège, que de dons de 2€.

A l’heure actuelle, lors de ses entraînements, il parcourt 2244 marches en un peu plus d’une heure.